jeudi 5 juin 2014

A Cuban Diary #2: La moiteur des rues de la Havane



Dans la vieille ville, la Habana Vieja, il faut marcher dans ces rue étroites aux pavés inégaux et baignés de soleil. Il y a là toute la moiteur des rues de la Havane, et ces façades multicolores et ornées.

Et ce que la fraîcheur à l'ombre des feuillages au coin d'une rue est incomparable un jour de grande chaleur. 

(...)

C'est étonnant comme les policiers sont partout ici. Ils surgissent de derrière un lampadaire ou d'une porte sombre dans un mur bleu ciel, d'un coin de rue.

Elles ont un air sévère et portent des jupes courtes et étroites sur leurs bas ajourés, les policières.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire