mardi 22 juillet 2014

A Cuban Diary #10: Our Last Day in Cuba



Apprécier un instant de solitude.

Les pieds enfouis dans le sable, de l'eau tiède jusque sous le menton. 

Se laisser balloter par une houle paresseuse et de minute en minute voir le soleil embraser le ciel en longues balafres rougeoyantes, les nuages prendre des teintes violacées et le bleu de l'océan tourner au gris acier. 

Contempler le vol lent de ces grands oiseaux à la gorge gonflée qui viennent parfois s'effondrer sur les flots. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire